Santé - Médecine

Les infiltrations lombaires

Si vous souffrez de douleurs chroniques dans le bas du dos, vous envisagez peut-être de recourir à l’infiltration lombaire comme option thérapeutique. Cette procédure peut soulager certaines personnes, mais il est important de comprendre les risques et les avantages avant de décider si elle vous convient. Dans cet article de blog, nous aborderons ce que sont les infiltrations lombaires et comment elles fonctionnent, ainsi que les avantages et les inconvénients de ce traitement. Nous mentionnerons également d’autres options pour gérer les douleurs chroniques du bas du dos.

Que sont les infiltrations lombaires et que traitent-elles ?

Les infiltrations lombaires sont des injections de médicaments près de la partie externe de la colonne vertébrale (les facettes et les articulations sacro-iliaques).

Ces parties du dos peuvent devenir enflammées ou irritées, ce qui entraîne des douleurs lombaires. Elles peuvent même être à l’origine de douleurs référées dans d’autres zones comme les fesses. Ce type de douleur dorsale est appelé “douleur de l’avant” parce que l’origine de la douleur ne se situe pas dans le dos, mais plutôt dans un problème avec l’une de ces articulations.

Comment fonctionnent les infiltrations lombaires ?

Dans la plupart des cas, un corticostéroïde ou un anesthésique est injecté dans les zones qui causent la douleur référée. Ces médicaments peuvent aider à réduire l’inflammation et diminuer la douleur. Parfois, un médicament anesthésiant est utilisé à la place du corticostéroïde, en fonction de l’intensité de votre douleur.

Pourquoi réalise-t-on des infiltrations lombaires ?

De nombreuses personnes ressentent un soulagement temporaire lors de la première injection d’un anesthésique ou d’un corticostéroïde dans leur articulation facettaire ou sacro-iliaque, mais il est important de savoir que cette technique ne fonctionne pas toujours. Cette procédure est le plus souvent utilisée chez les patients qui ont un diagnostic des douleurs des facettes ou de l’articulation sacro-iliaque, mais il peut également être utilisé dans les cas où le diagnostic est incertain.

Qui pratique les infiltrations lombaires ?

Cette procédure peut être réalisée par une grande variété de médecins, notamment des médecins de famille, des chirurgiens orthopédistes et des spécialistes de la douleur (physiatres ou anesthésistes). Elle peut également être réalisée par des chiropraticiens, mais elle est généralement effectuée sous la supervision d’un médecin.

Comment sont réalisées les infiltrations lombaires ?

Les différentes régions de la colonne vertébrale nécessitent des techniques différentes. Par exemple, dans certains cas, une injection sera effectuée entre les vertèbres (injection transforaminale), tandis que dans d’autres cas, l’injection sera effectuée entre les vertèbres et l’articulation des facettes (injection foraminale).

Si vous envisagez des injections rachidiennes lombaires, discutez avec votre médecin pour comprendre quel type d’injection il prévoit. Vous devriez également discuter de toutes vos options de traitement afin de prendre la meilleure décision pour votre état.

Quels sont les différents types d’injections lombaires ?

Il existe différents types d’injections lombaires qu’un patient peut recevoir :

Injection transforaminale

Le terme “transforaminal” désigne une injection à l’orifice d’une racine nerveuse à l’endroit où elle quitte la colonne vertébrale. Cette procédure est réalisée sous guidage fluoroscopique (des rayons X sont utilisés pour aider à guider l’aiguille). Une aiguille fine et flexible est insérée dans une minuscule ouverture dans l’une de vos facettes. Le médicament est ensuite injecté dans la zone qui vous fait souffrir.

Injection foraminale

Le terme “foraminal” désigne une injection entre deux corps vertébraux (deux os de la colonne vertébrale) et l’une de vos articulations facettaires, qui se trouve entre les vertèbres. Une échographie peut être utilisée à la place de la fluoroscopie pour guider l’aiguille dans cette zone. Le médicament est ensuite injecté dans la zone qui vous fait souffrir.

Injection de l’articulation facettaire

Une “facette” désigne l’une des 33 articulations situées entre les vertèbres de votre colonne vertébrale. La plupart des gens ont deux articulations facettaires de chaque côté, situées au bas de leur colonne vertébrale, près de l’endroit où se trouvent les vertèbres attachées au sacrum. Une injection dans l’articulation des facettes est effectuée sous guidage fluoroscopique, en plaçant une aiguille entre vos facettes, près de l’endroit où elles se rejoignent. Le médicament est ensuite injecté dans la zone qui vous fait souffrir.

Combien d’infiltrations lombaires faut-il pour obtenir des résultats ?

Il a été signalé qu’il faut compter entre trois et cinq injections dans la région lombaire avant que les patients ne commencent à se sentir mieux, mais le cas de chaque patient est différent. Ce nombre peut également varier selon que le médicament s’installe ou non dans l’articulation facettaire (3-4 injections) ou entre les vertèbres (5-6 injections).

Cependant, même si vous recevez toutes vos injections, il n’y a aucune garantie que vous vous rétablissiez complètement.

Veillez à bien peser le pour et le contre. Il existe de nombreuses options pour gérer ce type de douleur, alors parlez à votre médecin de ce qui pourrait être le mieux pour vous.